Koh-Lanta le totem maudit : de retour avec une polémique

0
620
Koh-Lanta le totem maudit

Au fil des années, Koh Lanta est devenu une émission phare de TF1. Son lancement qui dure maintenant 20 ans, soit en 2001, a connu des hauts et des bas. Mais les équipes d’Adventure Line Productions ne se sont jamais avouées vaincues malgré les diverses péripéties auxquelles elles ont fait face.

Depuis le 22 février dernier, le jeu d’aventures est de retour avec des nouveautés comme le totem maudit auquel 24 nouveaux candidats vont participer. Ce programme incontournable a su remonter tous les blocages au niveau des problèmes de tournage, comme mettre en avant tous les moyens techniques nécessaires pour sa réalisation.

L’annonce d’un retour spectaculaire

Le jeu d’aventures présenté par le célèbre Denis Brogniart fait état de nombreuses polémiques comme de la tricherie allant jusqu’aux accusations de discrimination. Durant des semaines, les candidats ont connu de nombreux scandales. Un de ces scandales concerne notamment les conditions du casting. Des témoignages ont affirmé qu’une des conditions pour pouvoir candidater était d’envoyer une photo en maillot de bain. Cela a suscité un grand tourment sur les réseaux sociaux.

En principe, il ne s’agit pas d’une nouvelle condition. Cette demande a toujours fait partie du processus de l’émission Koh Lanta. À son retour, le jeu d’aventures regroupe divers candidats, dont une infirmière, un coach sportif, un pompier, un directeur financier ou encore un chef d’entreprise. Vous pouvez donc compter au total 12 femmes et 12 hommes concourant sous le ciel bleu des Philippines.

Le totem maudit et ses malédictions

Le totem maudit concerne surtout la nouveauté majeure apportée à cette édition. Son rôle pourrait bien porter atteinte à ses propriétaires. Les aventuriers risqueraient bien d’en profiter totalement dans cette nouvelle saison. D’autant plus que l’émission Koh Lanta veut s’assurer de partir sur de bonnes bases, en oubliant les scandales du passé. Sa première mission est effectivement de mettre en exergue le fair-play aux nouveaux candidats, sans qu’un des candidats ne triche dans Koh-Lanta.

En dépit de toutes ces polémiques, la production n’a pas hésité à prendre de nouvelles mesures afin d’éviter toute tricherie. Ainsi, le Canard enchaîné a justement révélé une éventuelle mise en examen d’un des nouveaux candidats pour un homicide involontaire qui a daté en 2016.

Un coup de massue pour les producteurs

Alors que l’émission Koh Lanta vient à peine de faire son retour sur TF1. Une polémique vient déjà s’interférer sur le jeu d’aventures. François, un des nouveaux candidats a été révélé par le canard enchaîné qu’il fait partie d’un possible mis en examen lors d’un évènement qui s’est déroulé en 2016. Pendant une intervention sur un incendie de forêt en France, des soupçons ont été pesés sur lui pour avoir prodigué des ordres inadaptés et contradictoires, ainsi que fournir une formation insuffisante et des matériels obsolètes. En conséquence, un pompier est mort et 3 autres ont présenté des brûlures graves.

En revanche, la production a indiqué n’avoir été au courant de cette information. Elle a ainsi confirmé que cette information n’a jamais été rendue publique et qu’elle est couverte par le secret de l’instruction. Pour sa défense, François a dévoilé un extrait de son casier judiciaire pour bien prouver à la production qu’il n’était pas sujet à une éventuelle condamnation suite à cet évènement. En tout cas, cette nouvelle mesure risque de bien mettre en garde un éventuel candidat qui triche dans Koh-Lanta.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here